Une entreprise de nettoyage américaine condamnée à 75 000$ d'amende pour publicité mensongère

Une entreprise de nettoyage américaine condamnée à 75 000$ d'amende pour publicité mensongère

Une entreprise de nettoyage américaine devra payer une amende de 75 000 $ pour avoir prétendu à tort qu'elle pourrait empêcher le coronavirus de se développer sur des surfaces jusqu'à 90 jours.

L'entreprise, Heritage Building Maintenance , a revendiqué son processus "Test-Treat-Track" ("Tester-Traiter-Traquer"), une technique de nettoyage certes efficace pour contrôler certains types de bactéries et de champignons, mais pas les virus.

Le tribunal a déclaré avoir constaté que la société avait vendu le processus à environ 65 clients et que le soit-disant processus capable de "confiner le coronavirus pendant 90 jours " avait été utilisé dans plus de 200 endroits dans la région de l'Iowa, des bâtiments scolaires aux établissements hospitaliers.

Le procureur général souligne par ailleurs dans sa déclaration que la Justice s'était mise en alerte dès le début de la pandémie pour traquer les entreprises de nettoyage qui essaieraient de vendre leurs services sur la base d'allégations infondées autour de la prévention du coronavirus, au détriment de la santé et du portefeuille des citoyens. 

Heritage Building Maintenance  a donc hérité d'une condamnation exemplaire. En plus de l'amende de 75 000$ à payer, l'entreprise de nettoyage devra rembourser tous ses clients, même si le nettoyage avait été bien fait.


Une mise en garde pour les entreprises de nettoyage à travers le monde

Bien que l'entreprise de nettoyage américaine ait été condamnée sans équivoque, le tribunal souligne tout de même dans son jugement que lorsque l'entreprise faisait la promotion de son processus de nettoyage, elle écrivait clairement et sans ambiguïté que :

"Le protecteur de surface antimicrobien utilisé dans le processus Test-Treat-Track n'est pas approuvé par l'EPA (Agence pour la Protection de l'Environnement) pour empêcher la transmission de tout virus, y compris le coronavirus, ou la transmission d'une maladie."

Seul problème, c'est que c'était écrit en taille de caractère 3 au dos des flyers !

La responsabilité des entreprises de nettoyage est donc essentielle dans cette phase de crise sanitaire, pour ne pas ajouter au stress lié à l'épidémie, celui d'être floué par des prestataires mal intentionnés.  

En effet au début de la pandémie de COVID-19, nombreux sont ceux qui pratiquaient un nettoyage intensif des surfaces pour tenter d'empêcher la propagation du coronavirus. Certains particuliers allaient jusqu'à frotter leurs courses avec de l'eau de Javel. 

Mais les scientifiques ont déterminé plus tard que le virus se propage principalement dans l'air.

"Il est possible que des personnes soient infectées par contact avec des surfaces ou des objets contaminés … mais le risque est généralement considéré comme faible ", déclarent désormais les autorités scientifiques.

Chez Kliner, l'Application du Ménage, nous ne prétendons pas pouvoir confiner le coronavirus. Mais pour continuer à avancer dans cette nouvelle norme qu'est la vie avec le virus, nous avons standardisé notre promotion "Un mois de ménage offert" afin que vous n'ayez plus à vous soucier du ménage par ces temps incertains.

À lire aussi :

👉4 choses à savoir avant d'utiliser un cachet d'entreprise

Publié par Kliner

Trouver une aide ménagère qualifiée n’a jamais été aussi simple

Vous aimerez aussi…

Ménage de Qualité à la Demande

Développez votre activité de ménage