Faut-il parler de ses problèmes personnels à son boss ? 5 questions à se poser avant de franchir le pas.

Faut-il parler de ses problèmes personnels à son boss ? 5 questions à se poser avant de franchir le pas.

Qu'il s'agisse d'une rupture amoureuse, d'un deuil familial ou de toute autre situation relative à votre vie privée, les problèmes personnels ne disparaissent pas une fois au bureau. Au contraire.

Quand vous traversez des moments difficiles dans votre privée, cela peut affecter votre humeur, votre niveau de concentration et in fine, vos performances au travail.

Pour autant faut-il parler de tous vos problèmes personnels à votre manager ?

Différents facteurs sont à prendre en compte avant de franchir le pas, comme la personnalité de votre boss et son aptitude à vous aider.

En effet, tous les problèmes personnels ne sont pas bons à évoquer sur le lieu de travail. Même si souvent, de s'ouvrir peut vous enlever un poids et préserver votre environnement professionnel.

Voici 5 questions à se poser pour décider de l'opportunité de partager ses problèmes personnels avec son boss.


1. Avez-vous besoin d'un aménagement de vos conditions de travail ?

Peut-être souhaitez-vous qu'on vous retire de quelques projets le temps que vous traversiez ces moments difficiles ? Ou alors avez-vous besoin de prendre instamment quelques jours de congés ? À moins que vous ne souhaitiez bénéficier d'un espace de travail privatif pour éviter d'exposer votre mal-être ?

En effet, il est judicieux de parler de vos problèmes personnels à votre manager si vous avez des attentes précises.

Par contre, si vous ne savez pas précisément comment votre employeur peut vous aider. Si vous n'êtes pas clair sur ce dont vous avez besoin, il est préférable de taire vos problèmes personnels.

La dernière chose à faire c'est de prendre votre boss pour votre meilleur ami avec qui vous partagez un secret douloureux, espérant qu'il partage votre peine en retour.

En effet tout manager, aussi bon qu'il soit, peut compatir à votre peine mais à la fin de la journée, il vous jugera sur vos performances.


2. Votre manager a-t-il le pouvoir de vous obtenir ce que vous espérez ?

Après avoir évalué ce dont vous avez besoin pour faire face à vos problèmes personnels, il faut à présent savoir si votre manager a le pouvoir de le rendre possible.

Peut-il vous accorder des congés exceptionnels ? Peut-il réellement faire aménager un espace privatif pour vous ? Seul vous, qui connaissez votre environnement, les prérogatives et la personnalité de votre patron pouvez répondre à ces questions.

C'est important d'y répondre avant de tout déballer, afin de ne pas perdre votre temps à demander à votre manager ce qu'il ne peut vous offrir.


3. Vos problèmes personnels affectent-ils votre travail ?

Un bon manager voudra savoir ce qui peut justifier une baisse soudaine de votre efficacité. S'il ne connait pas la raison, il peut penser que vous avez perdu la motivation pour votre travail, peut-être parce que vous avez trouvé un job ailleurs ?!

Ça peut dont s'avérer nécessaire de communiquer sur vos problèmes personnels avec votre manager si vous estimez qu'ils peuvent affecter votre travail de façon importante. En l'informant, vous lui donnez l'opportunité d'ajuster la façon d'organiser son équipe afin que vos problèmes personnels n'affectent pas les performances de tous.

Juste le fait de dire à votre boss que vous savez que votre rendement n'est pas au mieux en ce moment pour des raisons personnelles, sera du meilleur effet. Ça montrera que vous êtes soucieux de votre travail et que vous assumez vos responsabilités. Et si en plus vous annoncez un plan pour y remédier, ça sera encore mieux.


4. Votre manager est-il quelqu'un de fiable, de responsable ?

C'est important de fixer les limites entre le privé et le professionnel avec vos collègues. Bien sûr cette limite variera d'une personne à une autre, selon vos affinités.

Si votre manager fait partie des personnes avec qui vous estimez avoir une relation privilégiée, vous pouvez sans doute évoquer vos problèmes personnels sans craindre que cela ne se retourne contre vous.

Par contre, si vous devez lever tout doute sur la profondeur de votre relation avec votre manager, demandez-vous à quel point vous connaissez sa vie privée à lui ! Si vous en savez assez, alors il ne serait pas irrationnel de lui partager vos problèmes personnels.

Si toutefois votre manager est réputé pour être peu respectueux des soucis personnels des collègues. Ou réputé pour être une grande commère qui s'empressera de raconter vos secrets à chaque déjeuner, il vaudrait mieux réfléchir à deux fois avant d'exposer vos souffrances.


5. Quel niveau de détail fournir dans le récit de vos problèmes personnels ?

À supposer que vous ayez décidé de parler à votre boss, la question qui s'impose c'est : Jusqu'où allez-vous dans la confidence ?

En général il est préférable de dire le strict nécessaire à la compréhension de votre interlocuteur de votre situation personnelle. Tout ce que vous direz en plus dépendra de vos affinités.

Supposons par exemple que vous êtes déprimé parce que votre petit(e) ami(e) vous a quitté. Ce que votre boss pourrait entendre c'est : "J'ai rompu avec ma fiancée il y a quelques jours. Je suis un peu perturbé mais je prends sur moi autant que possible. Le projet X sera bouclé d'ici la fin de semaine".

Vous ne voudrez certainement pas partir dans des envolées tragiques du type "Ma petite amie m'a largué hier sans même qu'on en discute. Elle m'a juste fait un sms. Je suis très perturbé, je voulais que vous le sachiez."

Même histoire, mais différent impact.


En définitive, parler de ses problèmes personnels à son boss peut souvent aider à se sentir mieux et à préserver l'appréciation de son travail. Mais cela ne fonctionne que si les conditions évoquées ci-dessus sont réunies. Il est donc important d'anticiper les différentes conséquences de son propos. L'idée étant de s'assurer que ça vous servira sur le court terme, sans se retourner contre vous sur le long terme.

À lire aussi :

👉 Open space : voici pourquoi tant d'entreprises ont fait ce choix

👉 12 moyens efficaces de tenir en respect une personne toxique

Publié par Kliner

Trouver une aide ménagère qualifiée n’a jamais été aussi simple

Vous aimerez aussi…

Ménage de Qualité à la Demande

Développez votre activité de ménage