Faire le ménage sans se fatiguer : mythe ou réalité ?

Faire le ménage sans se fatiguer : mythe ou réalité ?

À l’approche du ménage de printemps, la question demeure : comment faire le ménage ? Par où commencer ? Et sous cette même impulsion, vous vous surprenez à penser au long terme : à quelle fréquence faire le ménage pour avoir une maison propre et rangée au quotidien ? Bref, comment optimiser son énergie pour garder un environnement sain et agréable à vivre ?


Comment faire le ménage de printemps ?

 Jamais nous n’attendons avec autant d’impatience les beaux jours qu’à l’arrivée du printemps, cette saison-même qui annonce une renaissance lumineuse balayant en un rayon de soleil l’interminable et sombre hiver.

L’occasion est rêvée pour restaurer notre maisonnée de fond en comble, pièce par pièce et ouvrir grandes les portes et les fenêtres ! Nous entamons le fameux ménage de printemps.

 Tous les ans, on en vient aussi à se questionner sur la méthode pour arriver au bout de cette tâche idéale mais si laborieuse.

Qui dit ménage de printemps, dit organisation… au risque d’y passer l’année.

  1. Prévoyez votre matériel avant de commencer : c’est dommage d’être fin prêt mentalement à décrasser le four si on n’a pas le bon outil sous la main…
  2. On appelle à l’aide : homme, femme, enfants, cousins, chat, chien… tous les habitants de la maisonnée sont invités à mettre la main à la pâte. (Les animaux seront seulement priés d’attendre un peu avant de perdre leurs poils sur la moquette fraîchement aspirée). Ensemble, tout est plus motivant et bien plus rapide, à condition de ne pas être trop perfectionniste.
  3. On établit un plan d’action pièce par pièce :
  • Applicable à toutes les pièces : dépoussiérage, aspirateur, secouage des tapis, lavage du sol, des vitres, des poignées et des interrupteurs, aération et lessivage des murs.
  • La cuisine : les placards sont à trier, l’électroménager à nettoyer en profondeur (réfrigérateur, machine à café, four, micro-onde…) et on n’oublie pas les poubelles.
  • La salle de bain : On vient à bout du calcaire de la douche ou de la baignoire et des éviers et on n’oublie ni le pommeau de douche ni les joints des carreaux.
  • Le salon : La bibliothèque est à trier et la housse de canapé/fauteuil à laver.
  • Les chambres : Là encore, on range les placards à vêtements et on lave toute la literie. 


À quelle fréquence faire le ménage au quotidien ?

Quoi de mieux après avoir fait le ménage de printemps de vouloir conserver, telle une bonne résolution, son lieu de vie propre et bien rangé ? Cependant, quelles sont les bonnes habitudes à adopter pour y parvenir ? Faut-il faire le ménage au quotidien ?

Tout dépend de la tâche à effectuer. Certaines habitudes sont à prendre tous les jours : nettoyer la cuisine après les repas, faire la vaisselle, ranger le matin ou/et le soir, aérer trois fois par jour. Pour d’autres tâches ménagères, une fois par semaine suffit : passer l’aspirateur, nettoyer la salle de bains, etc.

Bien sûr, ces règles s’adaptent aussi en fonction de la constitution de votre foyer : célibataire, en couple, avec des enfants, grands ou en bas âge, animaux de compagnie, la fréquence des procédures varie !

Vous trouverez ci-dessous un ordre d’idées de la fréquence à laquelle faire le ménage chez soi :

Quotidien Hebdomadaire Mensuel
- Faire le lit
- Laver la vaisselle
- Aérer
- Nettoyer la table du repas et la cuisine (plan de travail et plaques de cuisson)
- Rincer la douche/salle de bain
- Balai ou aspirateur dans les pièces usitées.
- Nettoyer le sol à la serpillère
- Epousseter les meubles, les éléments high tech, les bibelots, etc.
- Aspirer toutes les pièces de la maison
- Récurer les toilettes
- Désinfecter la poubelle
- Laver les vitres et les miroirs
- Trier et nettoyer le réfrigérateur
- Nettoyer le micro-onde
- Changer les draps
- Récurer la salle de bain
- Laver intégralement le réfrigérateur
- Nettoyer le four
- Dépoussiérez et aspirer les recoins (haut des placards, derrière le canapé, etc.)
- Laver les rideaux
- Ranger les placards
- Dégivrez le congélateur si besoin


Comment bien faire le ménage sans se fatiguer ?

Faire le ménage est un sport qui requiert beaucoup d’efforts et de ne pas louper une séance afin de conserver un état de propreté impeccable… et encore.

 On se sent parfois démunis par certaines tâches, comme ce sol de salles de bains où traîne quotidiennement des cheveux malgré tous nos efforts ou cette moquette qui semble être un nid à bestioles en dépit des nombreux coups d’aspirateur.

Difficile quand on n’est pas expert… c’est un véritable travail à temps ! Or, vous avez déjà un travail et une famille aussi avec laquelle passer du temps autre que pour les tâches ménagères. Elles occupent déjà une bonne partie du quotidien : courses, repas, vaisselle, rangement…

 Si nous avons toujours vu nos parents faire le ménage et nous éduquer à ce principe, il faut aussi prendre en compte le fait que les temps ont changé. Dans un foyer, homme comme femme travaillent, souvent à temps plein, et il ne reste finalement que peu de temps le soir ou le week-end pour prendre du temps avec les proches.

Si ce temps est consacré aux tâches ménagères, vous allez vite vous épuiser et ne pas vous épanouir – sauf s’il s’agit d’une passion (in)avouée !

Pour tout le travail que vous fournissez à côté, offrez-vous ce confort de vie de commander du ménage, et sans vous ruiner ! C’est peut-être ça, l’astuce pour faire le ménage sans se fatiguer !

Non seulement vous y gagner en temps, mais vous laisser cet épuisant exercice à un professionnel, qui sait exactement quelles actions opérer pour obtenir le résultat espéré.

À lire aussi 

👉 14 choses à essayer quand on n'arrive pas à dormir

Publié par Kliner

Trouver une aide ménagère qualifiée n’a jamais été aussi simple

Vous aimerez aussi…

Ménage de Qualité à la Demande

Développez votre activité de ménage