Embauche : 5 moyens de recruter une personne compétente

Embauche : 5 moyens de recruter une personne compétente

C’est un peu comme les relations amoureuses ou amicales, il est difficile dès les premières rencontres de connaître véritablement l’individu. Comment s’assurer que, lors d’une embauche, la personne est compétente ? 

Voici 5 astuces pour ne pas prendre de pari trop risqué sur l’avenir :


1. Présélectionner le candidat

 Se retrouver face à une personne compétente lors de l’embauche demande de sélectionner en amont le candidat, selon certains critères :

- Des compétences essentielles qui doivent être indiquées sur le CV et qui peuvent être évaluées par un expert du recrutement ou encore par un groupe de personnes appartenant à l’entreprise, d’autant plus pertinent si ces employés seront amenés à travailler en équipe avec le recruté.

- Un diplôme garantissant la valeur d’une formation en adéquation avec le poste


2. Les questions essentielles à poser lors de l’embauche

Voici quelques critères sur lesquels vous pouvez vous appuyez lors d’un entretien d’embauche :

 - L'individu s'adapterait-il aux collègues de son service ?
- La personne possède-t-elle l'expérience appropriée ?
- Le candidat possède-t-il les compétences techniques nécessaires pour accomplir le travail ?
- A-t-il une attitude positive ?
- Le candidat a-t-il une forte éthique de travail et un niveau d'énergie élevé ?
- La personne a-t-elle prouvée qu'elle a apporté une valeur ajoutée, apporté des améliorations et eu un impact positif  lors de ces dernières expériences ?
- L'individu serait-il un bon travailleur en équipe ?
- Le candidat est-il capable de communiquer clairement et efficacement ?
- Est-il susceptible de rester en poste suffisamment longtemps ? Sera-t-il heureux dans ce rôle ? Est-il surqualifié ?
- La personne peut-elle faire face aux pressions et au stress liés au poste ?
- L'individu est-il conscient de ses faiblesses, est-il à l'aise avec les critiques constructives et motivé pour s'améliorer ?
- Est-il apte à travailler en autonomie et sait se débrouiller ?


3. Parlez-moi de votre journée type : où êtes-vous ? Que faites-vous ? Quels outils utilisez-vous ?

La plupart d'entre nous ne travaillent pas sur des chantiers de construction et nous ne pouvons pas regarder dans la boîte à outils de quelqu'un pour savoir si le candidat serait un excellent vendeur, spécialiste du marketing de contenu ou homme et femme de ménage qualifié. 

Tout ce que nous avons à juger d'un candidat potentiel à l’embauche, c'est ce que la personne écrit sur son CV et sur LinkedIn.

Le meilleur moyen de lutter contre les CV un peu trop peaufinés pour le poste et les beaux parleurs est de poser cette question cruciale : Parlez-moi de votre journée type : où êtes-vous ? Que faites-vous ? Quels outils utilisez-vous ?

Raconter sa journée demande d’être concret et ce récit est très révélateur de la manière de travailler (organisation, équipe, etc.) puisqu’elle amène à décrire son travail en utilisant des détails. C'est un bon moyen de savoir d'emblée ce que quelqu'un peut vraiment faire, surtout s'il est ce qu'il prétend être. Vous saurez alors quels outils il peut utiliser et comment il peut aider votre équipe.


4. Les compétences transversales à aborder en entretien d’embauche

Vous voulez savoir ce que le candidat pourra vous apporter :

- Compétences transférables : si le candidat n’a pas dirigé d’équipe mais a déjà mené à bien un projet en étayant des idées concrètement, on estime que ces compétences sont en adéquation avec un poste de manager ou de leader. On estime que 65 % des enfants scolarisés aujourd'hui finiront par travailler à des postes qui n'existent même pas encore, preuve que les compétences transférables sont une réalité sur le marché du travail !

- Des compétences anodines peuvent être valorisantes pour le poste, comme une expérience en tant que bénévole dans une association, par exemple.

- Les compétences relationnelles : la communication est essentielle pour n’importe quel travail. 57 % des chefs d'entreprise affirment d’ailleurs que les compétences relationnelles sont plus prioritaires que les compétences techniques et représentent un atout primordial pour mener à bien un poste.


5. Cette petite chose en plus…

Ce sont ces petites choses qui peuvent vous conforter dans l’idée que cette personne est qualifiée :
- une arrivée avec un sourire,
- un regard qui ne fuit pas (la communication non-verbale est très révélatrice d’une attitude !),
- une capacité à se remettre en question,
- une lucidité et une sincérité sur son parcours,
- un message pour réitérer sa motivation, etc.

Certains postes créent des attentes plus précises que pour d’autres. Si vous embauchez un homme ou une femme de ménage, vous aurez besoin d’une personne compétente qui ne laissera pas une seule poussière dans un coin ou encore qui saura repasser sans laisser un pli ! 

La Kliner’s Academy forme les aides ménagères pour assurer à tous les clients qui commandent à travers l’application de faire appel à une aide ménagère qualifiée sans avoir besoin de la recruter. 

À lire aussi :

👉 12 Questions & Réponses pour préparer un entretien d'embauche

👉 8 conseils sur le langage corporel pour votre entretien d'embauche

👉 Vidéos drôle à regarder sur YouTube si vous avez une mauvaise journée

👉 45 questions à poser en entretien d'embauche

👉 4 façons de répondre à la question : Pourquoi vous et pas un autre ?

Publié par Kliner

Trouver une aide ménagère qualifiée n’a jamais été aussi simple

Vous aimerez aussi…

Ménage de Qualité à la Demande

Développez votre activité de ménage