Comment expliquer le handicap à un enfant ?

 Comment expliquer le handicap à un enfant ?

Tôt ou tard, votre enfant rencontrera une personne handicapée et se posera des questions, sauf si vous avez déjà abordé la question avec lui. Communiquer avec lui à ce sujet lui permet de mieux comprendre, d’éviter les préjugés et la discrimination et d’apprendre à créer du lien différemment.


Répondre aux questions

Si vous n’avez pas aborder le sujet du handicap avec votre enfant, n’évitez pas ses questions. Même si vous n’êtes pas à l’aise avec le sujet ou craignez de ne pas utiliser les bons mots, en créer un tabou ou laisser d’autres forger l’opinion de votre enfant à ce propos n’est pas la solution idéale.

Vous pouvez expliquer que les différences sont normales et que le handicap existe pour de multiples raisons, que certains naissent avec et que d’autres le deviennent. Faites-lui comprendre qu’il ne peut pas « attraper » un handicap, que ce n’est pas du tout un risque et qu’il y a tout à gagner à se lier d’amitié avec une personne handicapé, de la même manière qu’avec n’importe quel ami.

Lui expliquer la différence à priori, c’est poser les mots sur une réalité évidente. Ne vous en faites pas si vous n’avez pas toutes les réponses, vous avez le droit de ne pas savoir et le dire à votre enfant. Vous pouvez en profiter pour faire des recherches avec lui si le sujet s’y prête. Une fois ce thème abordé, l’enfant verra tous les autres aspects de la personne, comme tous les traits de caractère qui forment la personnalité.


Expliquer les différents types de handicap

Les handicaps peuvent être très variés. Sans pour autant détailler les spécificités de chacun d’entre eux, vous pouvez différencier les handicaps physiques et mentaux, visibles et invisibles.

 Si l’enfant rencontre dans sa classe un élève porteur de handicap, vous pouvez aborder son type de handicap en particulier. Peut-être serait-ce même votre enfant qui vous en apprendra à ce propos. Les instituteurs expliquent aux enfants quand un élève handicapé arrive dans la classe, afin que les enfants prennent en compte qu’il ne peut pas tout faire comme eux et pour assurer un vivre ensemble harmonieux. Il arrive aussi que, encouragé ou non par le maître ou la maîtresse, un parent vienne expliquer aux enfants le handicap de leur enfant et répondre aux questions.

D’ailleurs, si vous avez-vous-même dans votre entourage un proche qui a un enfant handicapé par exemple, vous pouvez lui demander de répondre aux questions que votre enfant se pose…et peut-être aussi les vôtres que vous n’avez pas forcément osé poser.
Vous pouvez aussi choisir des livres avec votre enfant à la bibliothèque au sujet des divers handicaps ou encore regarder des émissions ou films à ce propos. Tout est prétexte à la communication.

 
Aborder les points communs

Une fois la différence liée au handicap abordé, amenez l’enfant à se rendre compte de tout ce qu’il a en commun avec une personne handicapée. Vous pouvez par exemple expliquer que même s’il ne peut pas courir ou bien s’exprimer, il aime tout autant chanter que lui ou de jouer aux petites voitures. Une fois le handicap verbalisé et reconnu, il est plus facile pour l’enfant de de l’accepter et de créer des liens d’amitié comme avec n’importe quel enfant.

Dans une classe, une personne handicapée offre l’opportunité à chaque élève d’apprendre à vivre avec les autres, de prêter attention aux différences de chacun, d’être à l’écoute, etc.

 
Lutter contre la discrimination

Ne pas avoir peur de la différence en posant des mots sur ce qu’est le handicap et en parler sans tabou sont des moments essentiels pour que l’enfant ne soit pas méfiant vis-à-vis des personnes handicapées. Comprendre et accepter via la communication est la clef pour éviter tout type de discrimination.

Malheureusement, les stéréotypes restent ancrés longtemps et l’aspect négatif qui pouvaient découler du handicap à une autre époque peut se retrouver notamment dans le langage utilisé. Il convient de faire attention soi-même à donner l’exemple sur la manière de s’exprimer et éviter des mots à connotation péjorative tels que « débile » ou « attardé ».

 Si votre enfant est spectateur d’une discrimination envers une personne handicapée, comme à l’école par exemple, apprenez-lui à réagir pour défendre l’autre élève directement ou indirectement. Expliquez-lui que cette situation est injuste, que l’autre enfant ne peut pas forcément se défendre ou n’ose pas répliquer et se sentir alors très seul et triste. Prendre sa défense en le soutenant est un acte courageux et bienveillant ou encore rapporter la situation à un adulte -enseignant ou éducateur- qui pourra gérer la situation sont des solutions abordables pour faire de votre enfant un acteur contre la discrimination.


Expliquer le handicap à son enfant est un sujet qui peut nous mettre mal à l'aise. Cependant, communiquer, lire, regarder un film, en parler avec une tierce personnes sont autant d’occasion pour faire comprendre le handicap à votre enfant et lutter contre toute forme d’injustices qui peuvent en découler.

Publié par Kliner

Trouver une aide ménagère qualifiée n’a jamais été aussi simple

Vous aimerez aussi…

Ménage de Qualité à la Demande

Développez votre activité de ménage