Comment économiser de l'argent pour réaliser tous ses rêves

Comment économiser de l'argent pour réaliser tous ses rêves

Pour beaucoup d'entre nous, dépenser son argent c'est la chose la plus naturelle. Par contre pour se constituer une épargne, cela nécessite un peu d'apprentissage.

Cet article offre des conseils pratiques sur comment et où épargner pour atteindre trois grands objectifs :

  • Toujours être en mesure de gérer les urgences financières
  • Pouvoir financer la scolarité de ses enfants aujourd'hui ou dans 20 ans
  • Assurer son indépendance financière à l'heure de la retraite

Ceci étant les astuces et stratégies décrites dans cet article peuvent s'appliquer à de nombreux autres objectifs, tels que l'épargne pour l'achat d'une nouvelle voiture, un acompte sur l'acquisition d'une maison, les vacances de votre vie ou le lancement de votre propre entreprise.

Mais le préalable avant d'aller plus loin, est de prendre le temps de scruter minutieusement toutes les dettes que vous avez.

Cela n'a aucun sens de payer 15% d'intérêts sur la dette de carte de crédit ou un crédit à la consommation de type crédit revolving, tout en gagnant 1% sur les livrets d'épargne (ou même moins dans certains cas comme le livret A).

Tout comme ça n'a pas de sens de supporter des frais bancaires de plusieurs dizaines d'euros chaque mois quand cela prend des mois pour tirer ces montants de la plupart des placements.

Alors, quelles que soient vos données de départ dans ce projet d'organiser votre argent pour financer vos principaux objectifs de vie, vous devrez vous concentrer sur tous les fronts en même temps :

  1. Constituer une épargne bien organisée
  2. Veiller à garder chaque compte bancaire que vous possédez en solde créditeur
  3. Rembourser progressivement vos dettes, mêmes les privées (c'est à dire celles avec votre entourage), pour votre paix d'esprit

Et au fur et à mesure que vous rembourserez vos dettes, surtout en priorité celles avec un taux d'intérêt élevé, vous devrez investir davantage dans votre épargne.


Comment épargner son argent pour les urgences du quotidien

Toute personne ou famille devrait se constituer une épargne d'urgence suffisamment importante pour faire face à des dépenses sérieuses et imprévues, telles qu'une réparation coûteuse de voiture, des soins médicaux non couverts à 100% par les assurances, des événements familiaux imprévus, tels que les décès ou d'autres drames.

Une épargne d'urgence peut également vous aider pendant un certain temps si vous perdez votre emploi et que vous devez en chercher un nouveau. Elle permettra alors de combler la perte de salaire entre ce que vous touchiez avant et ce que vous percevez en allocations chômage.

comment économiser moteur de recherche google contenu cookies


Combien devriez-vous mettre de côté ?

À moins que vous ne soyez déjà un gros épargnant, votre salaire net équivaut plus ou moins à vos frais de subsistance mensuels.

En effet, sauf à avoir une démarche assumée d'économiser son argent et d'organiser son épargne, la plupart des individus dépense l'intégralité de leur salaire chaque mois, à quelques dizaines d'euros près. Et ce, quel que soit le niveau de salaire perçu.

C'est un mécanisme connu : plus vous gagnez d'argent, plus votre train de vie augmente, même quand vous faites l'effort de le refréner.

C'est pourquoi au lieu d'essayer de lutter contre cela, il faut organiser vos finances de telle sorte que la dépense supplémentaire du mois ne soit plus une source de stress ou une impression de dilapidation.

Les conseillers financiers recommandent généralement de mettre de côté au moins trois mois de frais de subsistance. D'autres disent que vous devriez épargner entre six mois et un an de dépenses.

Mais dans un monde interconnecté qui change si vite et où les événements inattendus ont de plus en plus d'ampleur tout comme d'impact sur notre quotidien (pandémie, guerre, inflation...), il vaut mieux être prêt pour le pire, sans pour autant l'avoir en obsession.

La récente crise du Covid montre que d'avoir deux ans d'économies en épargne d'urgence est une excellente sécurité.

Ces chiffres fonctionnent également pour les retraités. Mais quelques calculs supplémentaires peuvent être nécessaires.

Considérez toutes vos dépenses mensuelles et comparez-les avec votre revenu mensuel, y compris la sécurité sociale, les pensions, les liquidités et les revenus de placement. Vous voudrez également prendre en compte le risque associé aux actions et autres investissements volatils que vous avez dans un marché baissier.


Où garder votre argent

Afin d'accéder rapidement à votre argent en cas d'urgence, le meilleur endroit pour le conserver est un compte liquide, tel qu'un compte chèque ou d'épargne. Si le compte rapporte un peu d'intérêt, c'est toujours ça de pris.

Dans la plupart des cas, ces comptes vous permettront de faire un chèque, de payer une facture en ligne ou d'utiliser une application sur votre téléphone.

Vous pouvez également transférer de l'argent par virement électronique de votre compte vers celui de quelqu'un d'autre lorsque vous en avez besoin. Si vous obtenez une carte de débit lors de l'ouverture de votre compte, vous pourrez retirer de l'argent à un distributeur automatique de billets (DAB).

Mais le plus important est de faire attention aux frais bancaires liés aux services dont vous disposerez sur votre compte. Puisqu'il s'agit ici de se constituer une épargne d'urgence, il serait préférable de ne pas disposer de carte bancaire sur ce compte, ni d'un droit au découvert, pas plus qu'un chéquier.

La seule chose que vous pourrez faire avec ce compte c'est un ordre de virement vers un compte courant que vous utilisez pour vos besoins du quotidien.


Comment alimenter votre fonds d'urgence

Si vous avez plusieurs sources de revenus, l'idéal serait de dédier tout revenu en dehors de votre salaire principal à l'alimentation de votre fonds d'urgence.

De même, tout ou partie de l'argent que vous gagnez en dehors de vos revenus du travail devrait être utilisée pour financer votre épargne d'urgence. Cela peut être un crédit d'impôt, une prime versée par votre employeur ou toute autre entrée d'argent exceptionnelle.

Si vous recevez une augmentation, essayez également d'en verser au moins une partie sur votre compte d'épargne d'urgence.

Ceci étant, ne perdez pas la règle d'or en matière de finances, qui est de vous payer toujours en premier.

Cela signifie que vous devez traiter votre épargne comme n'importe quelle autre facture et y affecter un certain pourcentage de chaque salaire perçu.

Pour toutefois éviter le risque de dépenser toutes les entrées du mois, il faudrait mettre en place un virement automatique de votre budget alloué à l'épargne d'urgence vers le compte dédié.

Ayant dit cela, épargner pour la période hivernale est certainement plus facile à dire qu'à faire pour beaucoup d'entre nous. Mais peut-être qu'avec un peu de perspective, chacun comprendra l'importance de la démarche et la rigueur qu'elle exige.

Par exemple, quelqu'un qui gagne 50 000 € par an devrait mettre de côté environ 25 000 € pour avoir un fonds d'urgence qui lui permette de voir venir.

S'il consacrait 10% de ses revenus à l'épargne d'urgence, cela prendrait cinq ans pour constituer son fonds, si on met à part les entrées exceptionnelles ou les intérêts que le compte pourrait rapporter.

Si jamais vous avez besoin de retirer de l'argent de votre fonds d'urgence, assurez-vous de le reconstituer dès que possible.


Comment économiser pour la retraite

La retraite est le principal objectif d'épargne pour bon nombre d'entre nous, surtout passé 40 ans.

Car en effet, beaucoup de personnes de moins de 40 ans avancent dans leur vie professionnelle sans vraiment se soucier de la retraite, comme si c'était une échéance si lointaine qu'elle ne les concernait pas. Et pourtant faut-il rappeler à quel point le temps passe si vite. 

Un job ici, 3 changements de poste par là, et voilà la retraite qui toque à la porte.

Le défi est donc de préparer votre retraite le plus tôt possible, surtout dans une société où les décisions politiques peuvent changer les règles de votre pension retraite du jour au lendemain. Et pour vos vieux jours, vous ne voulez pas être suspendu aux élections présidentielles pour savoir si vous pourrez mettre du beurre dans les épinards.

L'enjeu est donc de s'assurer d'avoir une bonne pension retraite tout en travaillant à s'en affranchir, afin que cette pension ne soit qu'un bonus de votre quotidien.

Si le défi est de taille, heureusement il existe plusieurs façons intelligentes de mettre de l'argent de côté, dont beaucoup avec des avantages fiscaux comme incitation supplémentaire.

Il s'agit notamment du plan d'épargne retraite individuel (PER), des assurances-vie et de l'investissement immobilier. Ce sont des leviers qui peuvent vous permettre d'atteindre vos objectifs en matière d'épargne solide pour vivre une retraite paisible et heureuse.

meilleurs placements retraite tendance économies


1. Ouvrir un plan épargne retraite individuel

Pour rappel, si vous travaillez, vous cotisez déjà automatiquement pour votre retraite. Nous ne traitons pas ici le suivi de cette épargne. Dans cet article il est question des stratégies de placements pour vous constituer une épargne retraite supplémentaire.

Pour cela donc, le premier levier est le plan d'épargne retraite.

Le plan d'épargne retraite a été mis en place en France depuis le 1er octobre 2019, en remplacement de tous les produits précédents qui visaient le même objectif.

C'est un plan ouvert à tous, qui peut être souscrit auprès de n'importe quel établissement financier ou une compagnie d'assurances. Il vous permet d'économiser pendant que vous êtes encore actif, afin de jouir d'un capital ou d'une rente au moment de la retraite.

Le moyen le plus simple d'alimenter votre plan épargne retraite, c'est de demander le versement automatique des sommes issues de l'intéressement, de la participation ou de l'abondement de votre employeur à un plan d'épargne retraite d'entreprise (ou à un PERCO).

En plus de ça, vous pourriez voter un budget mensuel que vous allez vous même verser sur votre PER. Pas besoin de partir sur des grosses mensualités surtout si cela suppose vous serrer la ceinture au quotidien plus que de raison.

Faisons plutôt un peu de maths.

Si vous décidez à 40 ans d'ouvrir un PER et que vous y versez 100€ par mois pendant disons les 25 ans qu'il vous reste à travailler (vu que la retraite à 65 ans rode de plus en plus)... Cela vous ferait 30 000€ de capital épargné à l'heure de la retraite.

Si vous pouvez économiser 200€ par mois à ces fins, cela fera 60 000€ de capital ; 300€/mois d'épargne sur votre PER vous donnera 90 000€... 1 000€ par mois sur votre PER pendant 25 ans, vous amènera à une petite cagnotte de 300 000€ au minimum !

Minimum parce que lorsque vous versez des sommes sur un PER, sauf mention contraire de votre part, l'organisme qui en a la gestion fait des placements pour rémunérer votre argent, selon le principe de la gestion pilotée.

Comment ça marche ? Plus vous êtes jeune, donc éloigné de la retraite, plus les investissements sont risqués. Et plus vous vous rapprochez de l'âge de la retraite, plus l'investissement de votre épargne est orienté vers des supports moins risqués.

Côté fiscalité, les sommes versées sur votre PER pourront être déduites de vos impôts, dans la limite annuelle de 10% de vos revenus nets ou d'un maximum de 32 909€ en 2022.

En résumé des avantages de votre PER, c'est un produit défiscalisé à l'entrée, qui peut être transférer d'un établissement à un autre à volonté, qui donne accès un support d'investissement totalement sécurisé et autorise la sortie à 100% en capital, et pas uniquement en rente.

Par contre attention, la sortie n'est possible qu'à l'âge de la retraite !


2. Mettre en place une assurance-vie

L'assurance-vie est une des solutions dont vous disposez pour organiser votre épargne pour la retraite.

Si elle fonctionne sur le principe comme un plan d'épargne retraite, dans le détail de nombreuses différences existent entre les deux placements.

La principale différence, c'est que les fonds déposés sur l'assurance-vie ne sont pas bloqués jusqu'à l'âge de la retraite comme c'est le cas pour un PER.

Pour apprendre plus sur l'assurance-vie, sa fiscalité, la succession, lisez notre dossier dédié.

Mais pour le reste, pour alimenter votre assurance-vie vous pouvez suivre les mêmes recommandations données plus haut pour un PER.


3. Investir dans l'immobilier

livret d'épargne café conseil ensemble marchés financiers plaisir

La pierre reste une valeur sûre lorsqu'il s'agit de se constituer une épargne durable qui pourra vous servir pour votre retraite.

Pourquoi investir dans l'immobilier pour préparer votre retraite ?

  • Vous acquérez des biens immobiliers sans forcément avancer de l'argent, grâce à votre capacité d'emprunt.
  • Une fois mis en location, votre mensualité de crédit est remboursée chaque mois par le loyer payé par les locataires.
  • Les mois où la mensualité n'est pas totalement couverte (vacance de bail, travaux, etc), vous devrez faire un effort d'épargne qui comme son nom l'indique, reste de l'épargne. En d'autres termes, vous ne perdez pas de l'argent. C'est comme si vous prenez dans votre poche gauche pour remettre dans la droite.
  • Plus longtemps vous gardez votre bien, plus il a de chance de prendre de la valeur, vous donnant la possibilité de faire une belle plus-value, qui viendra comme un revenu exceptionnel qui alimentera vos économies pour la retraite.
  • Au fil des remboursements de votre crédit, vous avez la possibilité de vous créer des rentes mensuelles ou de sortir un gros capital lors de la cession de tout ou partie de votre patrimoine immobilier.

Pour toutes ces raisons, vous constituer un patrimoine immobilier doit être une priorité pour quiconque veut diversifier ses sources de revenus à l'heure de la retraite.


Épargner pour les études des enfants

Avec la multiplication des grandes écoles et leurs frais d'inscription prohibitifs, les parents sont de plus en plus contraints de faire des sacrifices pour offrir les meilleures chances à leurs enfants pour qu'ils puissent réussir leur vie.

Avoir de quoi payer les frais académiques de ses (futurs) enfants devient progressivement une préoccupation majeure pour la plupart d'entre nous, et ce quel que soit notre niveau de revenus actuel.

Mais plutôt que de s'en inquiéter sans rien faire, le plus simple est d'anticiper en automatisant la constitution d'un budget qui sera dédié à cet objectif.

plan d'épargne budget assurance vie service solutions moyens


Ouvrir un livret A par enfant

Considérant que le but ici n'est pas de faire des placements pour gagner de l'argent mais de bien épargner pour avoir des économies disponibles pour financer les études de ses enfants, le livret d'épargne est une des solutions adaptées.

En effet, vous pouvez ouvrir un livret A pour chacun de vos enfants dès leur naissance, que vous alimentez de façon équitable chaque mois d'un petit montant.

Si on considère que le budget moyen pour payer une année de scolarité dans une bonne école de commerce est de 8 000€, et qu'il faut compter en moyenne 5 années d'études, ça fait 40 000€ de frais académiques à financer pour le cursus de chacun de vos enfants.

Toutefois vous pouvez viser la moitié comme objectif d'épargne - soit 20 000€ -, considérant que vos enfants pourront bénéficier d'une bourse, avoir un job étudiant ou simplement avoir un parcours mixte université publique suivi d'une école de commerce pour limiter les frais.

En retenant 20 000€ comme objectif d'épargne, il vous faudrait alors verser environ 92€ par mois sur le livret A de chaque enfant pour qu'il dispose d'une cagnotte de 20 000€ à ses 18 ans.


Limites de cotisation

Vous ne pouvez pas verser indéfiniment vos économies sur un livret A.

En effet, ce livret d'épargne est plafonné à 22 950€ de versement par personne. Donc si vous avez 3 enfants, ça fait tout de même une épargne possible de 68 850€.


Épargner pour ses objectifs de vie

Votre quotidien ne peut pas se limiter qu'à préparer les moments clés d'une vie : les études, les crises, la retraite, etc.

Si vous êtes comme la plupart d'entre nous, vous avez aussi des objectifs plus personnels, qui peuvent être d'assouvir les petits plaisirs qui vous font du bien.

Il peut s'agir d'acheter une belle voiture, de découvrir chaque année de nouveaux pays, ou même encore de créer votre propre entreprise.

Mais si dans le même temps vous organisez déjà vos économies pour financer votre retraite, les coups durs de la vie et les études de vos enfants, votre reste à vivre risque de se réduire à peau de chagrin si vous y rajoutez la constitution d'une épargne pour vous payer vos petits plaisirs personnels.

Une des stratégies possibles est d'ouvrir un plan d'épargne actions (PEA), susceptible de vous apporter la meilleure rémunération à votre capital épargné.

Le plan épargne actions est un produit réglementé qui permet d'acquérir et de gérer un portefeuille d'actions d'entreprises européennes, avec la possibilité de profiter d'une exonération d'impôts.

Bien évidemment, qui dit quête de performance dit aussi augmentation du risque de perte de capital. Mais n'oubliez pas qu'en matière d'investissement en bourse, vous ne perdez que lorsque vous acceptez de vendre à perte.

Et puis, vous n'avez pas besoin d'être un expert pour investir en bourse...

En souscrivant votre PEA auprès d'une banque, vous pouvez valider avec votre conseiller une stratégie d'investissement en fonction de votre niveau de tolérance au risque. Il se chargera ensuite d'investir pour vous.

Pourquoi le PEA est l'un des meilleurs placements pour épargner pour vos projets personnels ? Son rendement !

Pour rappel, les actions du CAC40 ont eu un rendement brut annuel de 12,48% entre 2017 et 2021. Aucun autre produit financier sérieux ne permet d'atteindre de tels niveaux.

Avec un PEA que vous alimentez régulièrement avec une partie de vos revenus exceptionnels, vous êtes en droit d'attendre un rendement intéressant au bout de quelques années.

Ce rendement pourrait devenir ainsi la cagnotte qui vous permet de vous payer toutes vos envies.


Conseils pour économiser de l'argent

Si vous avez besoin d'économiser plus d'argent que votre fiche de paie vous le permet, voici quelques idées que les conseillers financiers suggèrent souvent aux personnes dans votre situation.

conseils patrimoine compte en banque finances site lecture filiale abonnés solution


1. Réduisez vos dépenses

Beaucoup de personnes admettent elles-mêmes qu'elles dépensent de l'argent pour acheter des choses dont elles n'ont pas vraiment pas besoin et pire, dont elles pourraient facilement se passer.

Si vous êtes dans ce cas, il est temps de faire le ménage dans vos dépenses.

Enregistrez chaque centime que vous dépensez pendant une certaine période de temps, que ce soit une semaine ou un mois. Vous pouvez utiliser un carnet ou une application mobile de suivi des dépenses, comme Bankin ou Linxo.

Certaines applications synchronisent la gestion de budget directement avec votre compte bancaire et permettent d'identifier automatiquement les opportunités d'économies.

Déjà avec ce type d'applications, vous verrez en un coup d'oeil où va votre argent.


2. Privilégiez les achats avec cash back

Tant que vous achetez des choses dont vous avez vraiment besoin, il peut être judicieux de passer par des services comme ceux de Joko ou iGraal pour accéder à vos produits préférés.

Ces plateformes vous reversent de l'argent lorsque vous achetez sur internet des produits d'épicerie, les vêtements, les produits de beauté et d'autres articles.

Vous pouvez également utiliser une carte de crédit qui vous rembourse une fraction de vos dépenses payées avec votre carte bancaire.

En effet de nombreuses banques (LCL, Crédit Agricole, Société générale, Revolut, N26...) proposent ce type de produits, dans une tentative pour les banques de redonner un peu de pouvoir d'achat à leurs clients et de relativiser le coût annuel liée à la détention de la carte (convention de compte).


3. Faites des efforts sur les gros postes de dépenses

Obtenir des remises ci et là sur les produits de consommation c'est bien, mais vous économiserez beaucoup plus d'argent en réduisant les plus grosses factures de votre quotidien.

Pour la plupart d'entre nous, ce sont des choses comme le logement, les assurances et les frais de déplacement qui grèvent l'essentiel de notre budget.

Si vous avez un crédit à la consommation, pourriez-vous économiser en le re-finançant à un taux inférieur?

Pourriez-vous rechercher des primes moins élevées ou regrouper toutes vos polices d'assurance avec un seul opérateur pour bénéficier d'une réduction ?

Si vous vous rendez au travail en voiture, existe-t-il une alternative moins chère, comme le covoiturage ou le télétravail une fois par semaine ?

Toutes les solutions doivent être envisagées pour essayer de réduire le poids de vos plus gros postes de dépenses.


4. Gardez une place pour le plaisir

Pour faire des économies, il est sans doute préférable de sortir moins souvent au restaurant, d'éviter les achats compulsifs pour alimenter votre garde-robe ou d'accepter de conduire la vieille voiture pendant encore un an.

Mais à moins que vous n'aimiez vivre comme un avare - et certaines personnes le font réellement - ne vous privez pas de tous les plaisirs de la vie.

Le but d'économiser de l'argent est de bâtir un avenir financièrement sûr, et non de vous rendre malheureux dans votre vie de tous les jours.


Comment économiser 1 000€ rapidement ?

Augmenter son épargne disponible c'est un jeu à "double mise".

Si vous n'avez que 100€ comme capital et intérêts réunis, fixez-vous comme objectif d'économiser pour doubler ce capital. Donc vous visez 200€.

Puis avec 200€, vous visez 400€. Puis avec 400€, vous visez 800€, et ainsi de suite.

Sachez tout de même qu'avec cette approche, partant de 1 000€, il faudrait doubler la mise tout juste 8 fois pour devenir millionnaire. Mais ça c'est un autre défi.

Si vous cherchez déjà à mettre de côté 1 000 € en espèces tout de suite, votre meilleur option n'est pas d'investir dans tel ou tel placement et encore moins de jouer au Loto.

Avec environ 1 000€ comme objectif, votre solution passera par la réduction des dépenses et votre capacité à dénicher un job d'appoint que vous pouvez faire pendant le temps qu'il faudra pour renforcer vos finances.

comment économiser son argent astuces investir en bourse facebook achat


Qu'est-ce que la règle des 30 jours ?

La règle des 30 jours est simple. C'est une règle d'épargne qui vous permet de penser à épargner plutôt qu'à dépenser.

Si vous êtes en ligne ou que vous vous promenez dans le centre commercial et que vous voyez quelque chose que vous aimez et que vous êtes sur le point d'essayer, refrénez-vous.

Déconnectez-vous ou faites demi-tour. Retardez l'achat d'un mois et placez plutôt l'argent que vous auriez dépensé sur votre compte d'épargne.

30 jours après, si vous pensez toujours à ce produit peut-être pourriez-vous l'acheter.


Quelle est la meilleure façon d'économiser de l'argent ?

Vous avez besoin de discipline et d'un plan afin d'économiser de l'argent.

Sachez quels sont vos objectifs et combien vous devez mettre de côté.

Profitez des options qui s'offrent à vous, qu'il s'agisse d'un plan d'épargne retraite d'entreprise ou un PER individuel.

Assurez-vous d'avoir des actifs qui peuvent être facilement liquidés lorsque vous avez besoin d'argent en cas d'urgence. Et assurez-vous de consulter un professionnel de la finance pour vous aider à vous orienter dans la bonne direction.

Publié par Kliner

Trouver une aide ménagère qualifiée n’a jamais été aussi simple

Vous aimerez aussi…

Ménage de Qualité à la Demande

Développez votre activité de ménage